Collaborative Planning, Forcecasting and Replenishement (CPFR)

Source : http://www.management-logistique-globale.info/cpfr.html

« Le CPFR (le collaborative Planning, Forecasting and Replenishment) est une nouvelle méthode de gestion globale de l'offre et de la demande qui entre parfaitement dans le nouveau mode de collaboration et de dialogue entre fournisseur et distributeur car il va plus loin que la GPA. En effet, le CPFR permet un réel partage d’information et une plus grande optimisation des avantages communs des deux parties.

Le Collaborative Planning, Forecasting and Replenishment est une méthode collaborative qui est née dans les années 1990 dans une optique d’améliorer l’ECR. Le CPFR est construit sur la base des principes de l’ECR incluant la GPA le JAT, le CR (Continuous Replenishment) et le Category Management. C’est un processus collaboratif mis en place entre les producteurs et distributeurs qui prend en compte toute la Supply Chain. Il est élaboré en réalisant un Business Plan commun aux fournisseurs et aux distributeurs et a pour objectif principal de réduire les ruptures en linéaires en effectuant des réapprovisionnements automatiques.Pour cela, les producteurs et les distributeurs mettent en commun leurs objectifs par catégorie de produits et réalisent des planifications en commun. La particularité du CPFR, et ce qui en fait son attrait, c’est le fait que cette méthode prend aussi bien en compte la gestion de l’offre que la gestion de la demande. Il faut donc, pour que ce processus puisse être exploité de la meilleure façon qu’il soit, que producteurs et distributeurs partagent et communiquent les informations qu’ils détiennent dans un environnement de transparence et dans la perspective d’un partenariat « gagnant gagnant». »

Source : http://www.management-logistique-globale.info/cpfr.html
Source : http://methodes-supply-chain-ismag-2.blogspot.fr/p/cpfr.html


Présentation de la méthode

Définition et objectifs

"Le CPFR ou Gestion collaborative de la planification, de la prévision et des réapprovisionnements est un système de pilotage collaboratif qui permet d'élaborer les prévisions des ventes, les plannings de production et de distribution pour assurer un rendement optimal (moindre coût, meilleur taux de service). "(1)

Historique

"Le CPFR, à l'origine, a été lancé en 1995 par Wal-Mart, Benchmarking Partners, SAP et Manugistics. L'approche au commencement s'est appelée CFAR (Collaborative Forecasting and Replenishment).
Le VICS (Comité des Volontaires des normes de commerce Inter-industries) a établi un comité d'industries pour préparer le déploiement du CFAR comme norme internationale. Plus tard, la norme a été renommée CPFR pour souligner le rôle de la planification dans le processus de collaboration."(2)

Domaine d’application

Le CPFR s’applique dans le secteur des produits de grande consommation.


Description détaillée

"CPFR est une procédure de gestion de la collaboration qui permet à des partenaires d'avoir une visibilité de la demande, des prévisions de commandes et informations promotionnelles pour prévoir et satisfaire une demande future.

Le CPFR va au-delà de la mise en place du système interne actuel et établit les bases externes du prochain niveau de partage des informations avec les partenaires commerciaux."(3)

Selon VICS,Le CPFR se décompose en 4 grandes parties :

Figure 1 (4) : CPFR référence model

1. La Stratégie et la planification, consistent en fixer les objectifs, définir le périmètre de la collaboration et affecter les rôles, les responsabilités, les points de contrôle et les procédures de progression. Le Business Plan commun identifie alors les événements significatifs qui affectent l'offre et la demande dans la période de planification, telle que des promotions, des modifications de politique de stocks, des ouvertures/fermetures de magasins, et des lancements de produits.

2. Le Management de la demande et d'approvisionnement qui projettent la demande des consommateurs du point de vente, et la planification/prévisions de commande, qui déterminent les commandes futures de produit et les exigences de livraison basées sur la prévision de ventes, des positions de stocks, des délais de transits, et d'autres facteurs.

3. La mise en œuvre qui se compose de la génération de la commande et le suivi de réalisation de la commande, les processus de production, de transport, de livraison, et de stockage des produits que le consommateur achète.

4. Les tâches d'analyse qui incluent le management des exceptions, la surveillance active des prévisions et des opérations pour les états hors-limites, et l'évaluation des performances, le calcul des mesures clés pour évaluer la réalisation des objectifs, identifier des tendances ou développer des stratégies alternatives."(5)


Mise en œuvre de la méthode

Différentes Étapes

"Le processus CPFR peut se modélise en 9 étapes :
  1. Établir l’accord de coopération
2. Développer le plan commercial commun
3. Élaborer les prévisions de ventes
4. Identifier les prévisions non valides
5. Résoudre les exceptions
6. Générer les programmes
7. Identifier les ordres planifiés non valides
8. Résoudre les exceptions
9. Créer les commandes"(6)

Le processus générique peut se représenter comme sur le schéma suivant :




Ressources nécessaires

"Conditions nécessaires de la mise en place de CPFR :
•  Changement organisationnel centré-consommateur, orientation inter-entreprise
•  Les partenaires voient clairement les revenus d'une collaboration plus profonde
et du besoin significatif d'investissements dans une mise à niveau de l'infrastructure
•  Les relations entre les partenaires ne se détérioreront pas dans un proche avenir"(8)

Retour(s) sur expériences

"Depuis la publication des directives du VICS pour le CPFR en 1998, plus de 300 entreprises ont mis en œuvre le processus."(9)

Exemple1 :
Kmart et Kimberly Clark ont également mené des tests réunissant plus de 2 100 magasins, 14 entrepôts ou plates-formes et 16 références, avec environ 15 participants dans les deux entreprises. Les deux partenaires ont établi un accord de coopération, développé un plan commercial commun, collaboré sur les prévisions de vente et les plannings d'approvisionnement (au niveau des seules promotions). Résultat : + 14 % sur les ventes sans affecter la rotation des stocks.

Exemple2 :
Wal-Mart et Sara Lee ont travaillé sur la prévision des ventes de 23 articles de lingerie féminine. Après vingt-quatre (24) semaines de tests, ils ont constaté une amélioration de 2 % du taux de stocks dans les linéaires et une réduction de 14 % de celui des magasins, alors que parallèlement, les ventes ont augmenté de 23 %.

Selon une étude du cabinet CSC, menée auprès de 159 distributeurs américains, 50,3% des sondés ne veulent pas se lancer dans le CPFR. Principales raisons invoquées : 41,3% avouent attendre qu'un industriel leur demande, 23,8 % estiment que le CPFR ne convient pas à leur entreprise et 20 % que les investissements sont trop lourds. "(10)


Bibliographie

(1) : http://www.copilotes.eu/1-183-Presentation-du-CPFR.php (17/05/2006)
(2), (3) : http://www.12manage.com/methods_CPFR_fr.html (23/10/2008)
(4), (5) : http://www.vics.org/committees/cpfr/
(6), (7), (8) : http://www.achats-supplychain.centraliens.net/manif/2002-10-14%20ECP%20CPFR%20TJ.pdf (14/10/2002)
(9), (10) : http://www.lsa-conso.fr/pourquoi-ameliorer-les-previsions-de-vente,53627 (08/06/2000)