Conférences
Progressive logistics.worldwide !

Les grands acteurs de la logistique prennent la parole pour dessiner les contours des nouvelles technologies, nouvelles pratiques et nouveaux enjeux au service d'une logistique internationale.

Venez intervenir aux conférences, partager vos retours d'expériences, présenter vos innovations !

Conférences et Ateliers de la précédente édition

Les accords de libre-échange : comment transformer une menace en un avantage stratégique et compétitif

Dans la lignée de la globalisation, les accords de libre-échange connaissent une petite révolution :
- Ils se multiplient, deviennent plus complexes, entre pays développés (TPP, CETA, TAFTA, etc.).
- Leurs champs d'application s'élargissent au-delà des droits de douanes, avec une normalisation et une régulation du commerce.
La conséquence est donc double :
- Positive : accès à de nouvelles opportunités de sourcing et de marchés, facilitation et rationalisation du commerce
- Mais dangereuse : ouverture de son marché domestique, et charge de travail importante pour être en conformité (simulation, respect, documentation, et archivage pour audits).
Une étude récente d'Amber Road montre que la conformité est dans 72% déléguée aux départements Logistique et Transport, avec des outils manuels. Contradictoire pour une activité chronophage, conséquence de décisions de l'ensemble des acteurs de Supply Chain, et qui nécessite des outils de planification et de contrôle.
Avec notre base de données réglementaires sur 150 pays, combinée à nos logiciels dédiés, Amber Road fournit les outils et les processus pour une conformité intelligente, automatisée, anticipée, mutualisée, et finalement apaisée pour l'ensemble des acteurs.

Des robots et des hommes : Comment préparer une transition vers une logistique robotisée?

Les solutions de robotisation de la logistique progressent à grande vitesse depuis que les géants du web en ont fait leur cheval de bataille pour étendre leur champ d'action. La robotisation se distingue de la mécanisation (ou automatisation) en cela qu'elle apporte une solution flexible, reconfigurable, et pouvant s'intégrer dans les infrastructures existantes en bonne collaboration avec les opérateurs humains. La baisse de coût et la maturité des solutions sont telles que le point de bascule pour déclencher à une large diffusion des robots en entrepôts se rapproche.
Conséquence directe, la robotisation de la logistique fera disparaître plusieurs centaines de milliers d'emplois non qualifiés dans les 10 prochaines années - et jusqu'à 1,5 MILLION d'emplois directs dans la zone Euro à terme - si rien n'est fait pour préparer la transition. Si l'arbitrage en faveur de la robotisation semble bientôt évident d'un point de vue micro-économique, la pertinence macro-économique reste, elle, incertaine.

Témoignage de : 
Mehdi EL ALAMI, Directeur Transport & Logistics - ROLAND BERGER

Monoprix : La mutation d'une Supply Chain à l'international

L'ambition de développement de flux internationaux est commune à beaucoup d'entreprises. Pour autant les compétences nécessaires, les outils, les infrastructures, les partenaires, ne sont pas toujours natives dans ces organisations.

Monoprix a depuis quelques années du répondre à des challenges que d'autres acteurs rencontrent :
- Import : Comment (ré)concilier réactivité, coûts, process douaniers et développement durable ?
- Export : Comment appréhender les aspects règlementaires ? Quels impacts sur les référentiels, les flux et les outils ?

Cet atelier vous permettra de prendre connaissance des réponses que Monoprix a, ou est en train d'apporter à ces challenges.

télécharger le supportProposé par :
Mark BOYS, Chef de département International, Direction Supply Chain - MONOPRIX

Préparation de la tournée : comment automatiser le process de préparation des colis de la tournée et revaloriser la mission de l'humain grâce à SolyTM?

Actuellement, le traitement des colis est extrêmement exigeant en termes de manutention et repose sur la connaissance des chauffeurs livreurs. Ces derniers doivent mémoriser leur itinéraire, mais également localiser, trier et organiser manuellement chaque colis dans le bon ordre de distribution au pied de leur véhicule de livraison, puis les charger, un par un, dans celui-ci. Il est évident que ce processus est pénible d'un point de vue physique, consommateur en temps, rigide et coûteux. Par ailleurs, il nécessite pour chaque nouveau chauffeur de prévoir de travailler en binome durant une période d'apprentissage de quelques semaines, ce qui est aussi contraignant et coûteux. De plus, les systèmes de convoyage utilisés sont des équipements fixes, qui fonctionnent en totalité, que l'activité soit faible ou en période de pics.

Proposé par :
Christophe LHOMME, Responsable Activité Brevets et Pôles de Compétitivité - SOLYSTIC

La modernisation des procédures douanières et le statut d'opérateur économique agréé.

Le Code des douanes est un nouveau texte fondateur qui remplace l'ancien code des douanes communautaire datant de 1992. Il tient compte des nouveaux défis liés à la montée des risques en matière de sûreté/sécurité, à l'augmentation des flux commerciaux et au besoin croissant de fluidité des échanges des entreprises. Afin de répondre à cette triple contrainte, la dématérialisation des échanges de données avec l'administration des douanes devient la règle. Un vaste chantier a été défini afin de permettre aux administrations des Etats-membres de répondre à ce besoin d'informatisation ne signifie toutefois pas dépersonnalisation des échanges. Ainsi, la modernisation des procédures douanières va permettre aux entreprises de trouver au sein de l'administration un interlocuteur unique chargé de répondre à toutes ces problématiques : conseil, gestion des procédures, relation financière, contrôle. Où que soit située sa marchandise, le nouveau "dédouanement centralisé national" offre un point unique à l'entreprise vers lequel convergera tous ses échanges avec l'administration des douanes. Par ailleurs, le statut d'opérateur économique agréé voit son statut confirmé comme la clef de voûte de toutes les facilitations douanières, permettant aux entreprises de construire une relation partenariale avec l'administration des douanes.

télécharger le supportProposé par :
Karine BORIS-TREILLE, Chef du PAE de Paris-Ouest

L'IBP ( Integrated Business Planning) pour piloter les Supply Chains internationales

Les Supply Chains deviennent de plus en plus internationales. C'est un fait connu pour les grandes entreprises mais cela devient de plus en plus vrai aussi pour les PME qui se développent.
Comment synchroniser tous les acteurs de sa supply chain vers des objectifs de performance communs ? Comment servir au mieux ses clients tout en optimisant ses coûts ?
Le processus IBP a évolué pour orchestrer les supply chains internationales et il permet, grâce à la conception intelligente de son cycle mensuel, de donner de la visibilité aux équipes dirigeantes pour prendre les meilleures décisions : où fabriquer, où stocker, où approvisionner, quels risques prendre en compte ..
Si l'utilité de ce processus est bien comprise, son conception et sa mise en ouvre restent délicates et demandent une approche rigoureuse et structurée.

télécharger le supportProposé par :
Catherine SCHMITT-WEBER, Managing Associate | Consultante - OLIVER WIGHT

La gestion 2.0 : les KBI

Une organisation est comme un édifice ; il faut construire pour grandir. Mais, vous n'y arriverez pas sans la bonne fondation. ni sans les bons outils, d'ailleurs. La réputation n'est KPI n'est plus à faire. Depuis longtemps, ils sont devenus des incontournables. Alors que le marché du travail évolue, ses indicateurs doivent suivre, c'est pourquoi nous introduisons les Key Behavior Indicators (KBI) dans votre quotidien ; ceux-ci participent au rayonnement et à la croissance des entreprises, et surtout : stimulent les environnements et les gens à se dépasser. Comment? En s'intéressant aux comportements qui sont directement au coeur de la performance et en les mesurant. Vous ne croyez pas que c'était possible?

Fort d'une expérience terrain de longue date dans de nombreuses organisations et secteurs, M. Raiche démontre que la gestion 2.0 se situe à un autre niveau, et que la force des KBI peut faire la différence.

Proposé par :
Jean-Philippe RAICHE, Associé, VP Analyse et Developpement - PROACTION INTERNATIONAL

Transformation digitale : l'individu au coeur de la conduite du changement

La transformation digitale s'accompagne de profonds changements organisationnels, culturels, voire de business model des entreprises. Elle ne saurait se passer d'une conduite du changement bien préparée, pour anticiper les freins et accompagner les (r)évolutions auxquelles les collaborateurs, collectivement et individuellement, doivent faire face. Pour y parvenir, il est indispensable d'impliquer les salariés, depuis la réflexion jusqu'à la formation et à l'accompagnement dans leur nouveau « quotidien digital ». A ce titre, il est impératif de mobiliser le management intermédiaire et de proximité - lui-même souvent « tourmenté » par le changement -, pour mettre le collaborateur dans un état d'esprit positif et faciliter l'étape d'appropriation du changement. Cela nécessite de nouvelles compétences, héritées des principes du team-building et de l'intelligence collective.
Seule une conduite du changement transversale, tenant compte des enjeux individuels, permet de maximiser les chances de réussite. Car dans l'intelligence collective qui entoure la transformation digitale, il est avant tout question de confiance et de communication interrelationnelle.

télécharger le supportProposé par :
Philippe LE GLOAHEC, Consultant Senior Manager - HARDIS GROUP

Transport et Logistique : du concept à l'industrialisation de l'Internet des objets en milieu professionnel

La transformation digitale est en marche, et se traduit par une évolution de la société, des processus industriels et des relations interpersonnelles dans l'entreprise. L'Internet des Objets a ouvert une Ère nouvelle industrielle, chacun des objets autour de nous devenant quasiment un ordinateur en lui-même. Au-delà de l'apport technologique des systèmes, c'est bien l'évolution des modèles économiques qui fait basculer l'Internet des Objets dans une industrie de masse avec une perspective de plus de 50 milliards d'objets connectés dans le monde à horizon 2020. La transformation digitale constitue un avantage concurrentiel pour les entreprises à travers l'accroissement de leur rentabilité, de leur performance industrielle en créant une véritable différentiation sur le marché.

À L'occasion de cet atelier, Hub One, groupe de services en technologies de l'information et de communication en environnements professionnels reviendra sur la concrétisation de l'Internet des Objets dans le transport et la logistique.

télécharger le supportProposé par :
Soline OLSZANSKI, Directeur Stratégie et Innovation - HUB ONE

Quels nouveaux métiers pour accompagner la transformation digitale de la Supply Chain ?

Une série d'ateliers de travail animés par ECR a réuni une quinzaine de Directeurs et Directrices Supply Chain des industriels, distributeurs et prestataires logistiques du secteur des produits de grande consommation, pour répondre aux questions suivantes :
- quels sont les nouveaux métiers logistiques ?
- de quels profils disposer pour s'engager dans la transformation digitale ?
- comment attirer les talents de demain, comment les retenir ?
- comment concilier les nécessaires compétences techniques et comportementales ?

télécharger le supportProposé par :
Xavier HUA, Délégué Général - ECR FRANCE

Les performances économiques et éco-responsables du transport sont liées. Profitons-en !

Lors de cet atelier TK BLUE AGENCY présentera les résultats de leur étude sur la gestion et le pilotage des choix de transport dans les entreprises.
Le but est de :
- réduire la non-qualité (retards, bris, vols),
- diminuer les coûts directs et indirects,
- assumer les nouvelles contraintes de la réglementation sociale, fiscale, environnementale et sociétale,
- faciliter le reporting des émissions de CO2 et GES (Gaz à effet de Serre) et RSE.

Ces différents éléments seront étudiés lors de cette présentation.